Röyksopp ‘ Junior

Röyksopp JuniorRöyksopp est un très bon groupe. Malheureusement, c’est tout. Le duo norvégien n’a pas grand-chose d’extraordinaire non plus, et, malheureusement pour eux, Air les a précédés avec bien plus de réussite et d’impact. Difficile pour eux de fuir la comparaison donc, même si celle-ci leur est flatteuse.
Après un énorme succès (Melody A.M. est, j’en suis persuadé, surestimé, bien que vraiment sympa) et une suite étonnante (à ce jour, The Understanding demeure leur meilleure oeuvre, tout en restant imparfaite).
En somme, les deux amis scandinaves savent faire de la musique. Sans être des génies, ils confectionnent des morceaux très entraînants : « The girl and the robot » est digne de passer en radio et il est quasiment impossible de ne pas sentir chez Robyn une influence de Kylie Minogue. Cela n’en demeure pas moins un excellent titre (à écouter à petite dose tout de même pour éviter une indigestion…).
« You don’t have a clue » est un vrai morceau de Röyksopp, planant, avec la jolie voix d’Anneli Drecker. « This must be it », cette fois-ci avec Karin Dreijer Andersson vient faire de l’ombre au précédent album et semble parfait pour être un single ; oui, le groupe donne l’impression de vouloir sortir de la case ambiance pour être plus pop, plus grand public ; et ça marche très bien, trop bien peut-être. Encore un très bon titre à ne pas laisser tourner en boucle.
« Silver cruiser » propose un instrumental parfaitement röyksoppien : voilà tout ce qu’on aime chez eux, de l’ambiance sans grandiloquence et avec une simplicité très touchante (un bon présage pour Senior ?). La comparaison avec le duo français n’est ici absolument pas usurpée. « Happy up here » sonne comme un morceau de Melody A.M. avec des petites touches 2009.
« True to life » est le seul titre à atteindre les six minutes : à nouveau, voilà ce qu’on aurait voulu avoir dans tout l’album, du Röyksopp quoi. Oui, j’ai oublié « Tricky tricky » qui dure aussi six minutes, six longues minutes… à oublier !
« Vision one » est magique : le son est légèrement torturé, le chant légèrement planant. Une nouvelle preuve de leur talent, que l’on retrouve sur « Röyksopp forever ».
« It’s what I want » ou  « Miss it so much » (interprété par Lykke Li) sont sympas mais loin d’être remarquables. Vous l’avez compris, même dans le désordre, Junior n’est ni trépident ni mauvais. Si vous aimez les deux (je dis bien : les deux !) précédents albums, vous aimerez celui-ci aussi. Par contre, il reste plutôt dans la continuité de The Understanding, bien que quelques tons en dessous. Enfin, si vous étiez restés avec Melody A.M., vous attendrez sûrement avec impatience le deuxième volet : Senior.
Dans tous les cas, Junior est a écouté sans a priori, car c’est un bon album et, faute de mieux, c’est bien là l’essentiel.

(in heepro.wordpress.com, le 13/04/2009)

_______

Voir aussi : The UnderstandingSenior

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :