Massive Attack vs Burial ‘ Four Walls/Paradise Circus

Massive Attack vs Burial {Four Walls+Paradise Circus}Heligoland avait tardé sept longues années avant de venir. En seulement dix titres, il en reste une certaine frustration. L’activité post-Heligoland du duo de Bristol depuis début 2010 consisterait donc à palier ce manque. Seul, en duo, ou remixés comme c’est le cas depuis le premier EP de quatre titres, Splitting The Atom, qui avait précédé l’album, ou le second, en trois titres, Atlas Air, tous deux en vinyl, des éditions limitées, donc collector.

Même concept pour Four Walls/Paradise Circus, également disponible en vinyl dans une édition limitée à 1000 exemplaires dans le monde. Deux titres de douze minutes chacun environ, soit deux remixes de Massive Attack par Burial, dont un inédit et un titre de Heligoland. Il sera difficile de se procurer cet objet, comme ce fut le cas avec les deux précédents. Pour ce qui est de s’en délecter, la toile permet aujourd’hui de ne pratiquement jamais se sentir léser.

L’inédit est « Four walls », et évidemment il est impossible de véritablement entendre le travail effectuer par Burial quant à la version originale de Massive Attack puisque cette dernière reste, à ce jour, inédite. Après, les oreilles aguerries sauront distancer, plus ou moins, les notes originelles des apports dubstep du remixeur. Néanmoins, une chose est plutôt sure, Burial aura allongé la version originale, et s’il a gardé la voix de Hope Sandoval comme on la reconnaît bien, la voix déjà audible sur Untrue notamment fait son intrusion sur cette version habitée. Douze minutes assez étranges à la première écoute, qui deviennent douze minutes de bonheur languissant dès les écoutes suivantes. Le mariage entre les univers des dieux du trip-hop et du jeune Londonien étant une réussite d’autant plus parfaite que cela semblait « trop énorme pour donner un bon résultat » lors des rumeurs l’annonçant. Une claque monumentale, qui ne cherche cependant qu’à se faire la plus discrète possible (comment l’interpréter différemment puisque seuls mille chanceux posséderont le deux titres).

Quant à la face B, je vous laisse retourner le disque ou bien faire votre recherche sur Internet pour pouvoir la découvrir, comme moi.

Certains avaient enterré Massive Attack, mais ils agissent encore, et avec toujours cette même implication artistique qui en fait l’un des incontournables depuis exactement vingt ans maintenant.

(in heepro.wordpress.com, le 13/10/2011)

_

Voir aussi :

   

Publicités
Comments
8 Responses to “Massive Attack vs Burial ‘ Four Walls/Paradise Circus”
  1. M.A dit :

    Le ton de vos articles sur Massive Attack est très juste, on y retrouve la ferveur pour ce groupe mythique ! By the way, la face B circule-t-elle vraiment sur le net, comme vous le sous-entendez dans cet article ?

    J'aime

    • heepro dit :

      Pas encore puisque le vynil sort lundi prochain, mais ça ne saurait tarder. Il y a une version qui « traîne » aux côtés de Four Walls, mais elle ne dure que quatre minutes et me semble être de Gui Boratto (sûrement est-ce même carrément le remix disponible dans la version deluxe de Heligoland, mais je ne les ai pas comparées).

      Voilà pourquoi je ne parle pas du tout de la face B, à mon grand désarroi. Mais la A est tellement énorme que ce n’est pas grave ; )

      Merci pour votre lecture et votre message !

      PS : n’hésite(z) pas à me tutoyer la prochaine fois

      J'aime

  2. dossier71 dit :

    Ah … Four Walls ! Du lourd !
    Bravo pour le blog – on repassera 😉

    Stock-71

    http://stock71.wordpress.com/

    J'aime

  3. DaRomanist dit :

    Effectivement le morceau répond aux attentes, un véritable obsession après plusieurs écoutes.
    Bon article mais une erreur : ce n’est pas Martina Topley-Bird mais Hope Sandoval (sure à 100%)…

    J'aime

    • heepro dit :

      Oulah, merci pour la correction. Pourtant, je connais la voix de M.T-B… J’ai dû aussi m’laisser avoir par le fait qu’avec Paradise Circus en second titre, ils devaientt avoir choisi deux voix différentes, mais non. Et je crois que j’avais lu que c’était H.S., mais j’n’avais pas reconnu sa voix… Et là, maintenant, si ; )

      J'aime

  4. M.A dit :

    Ca y est, Paradise Circus a filtré… Rythme cassé, longueurs… Je reste poli, c’est du Massive, mais franchement, j’ai du mal à trouver de l’admiration pour le travail de Burial.

    J'aime

    • heepro dit :

      Je comprends pour Burial… J’ai dû mal aussi à être aussi extatique sur ses oeuvres (deux albums, plusieurs EP, et donc, des remixes). Cependant, certains titres sont tout à fait géniaux, et son style est tout à fait personnel et original, à l’instar de son remix de Four walls, mais pour l’instant j’apprécie moins celui de Paradise Circus qui reste quand même intéressant (je l’ai découvert il y a quelques heures seulement).

      Au final, je suis persuadé qu’un Heligoland remixé et produit par lui sera bien meilleur que le No Protection de Mad Professor !

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :