The Horrors ‘ Skying

Les cinq petits Anglais poursuivent leur épopée, emplie d’un succès commercial et, encore plus, critique.
Concentrons-nous donc sur ce nouvel opus, le troisième déjà. Et, cette fois-ci, The Horrors s’est attaqué, en plus de l’écriture et la composition, aux arrangements et à la production de l’intégralité de Skying. Ce dernier a été enregistré à Londres au cours de la période allant d’Octobre 2010 à Mars 2011. Ainsi, les choses n’ont pas été spécialement précipitées, après les deux premiers albums.
Il y a une assez grande homogénéité d’ambiance dans Skying, chose bien moins vraie sur Primary Colours, le précédent album sorti en 2009. Une ambiance très éthérée, résolument aérienne, comme le soutiennent le titre et la pochette de couverture.
Il ne s’agit, toujours pas, d’un soi-disant chef-d’œuvre. Néanmoins, il faut avouer que c’est un grand disque et que les dix titres se suivent et, au fil des écoutes, ne se ressemblent pas, malgré des points communs. Et si vous aurez forcément des titres préférés parmi les dix, il reste difficile de dire qu’ils sont tellement meilleurs que les autres. Seulement, certains détails percuteront davantage sur certains morceaux : la musique, ou un instrument en particulier, la voix, les paroles, ou encore la production.
Pour ma part, je distinguerai chronologiquement, par exemple et même si cela me coûte un peu d’avoir à choisir, « You said », « Endless blue » (en deux parties, l’intro étant particulièrement belle grâce aux cors joués par Isobel Griffiths), « Dive in » (quel jeu de guitares, à la fois simple et terriblement efficace !), « Moving further away », « Monica gems » (la voix de Faris Badwan ressemble ici à s‘y méprendre à celle de Brett Anderson) et « Oceans burning » (qui conclut d’abord élégamment puis plus instinctivement un très bel ensemble).
Aucune fausse note, malgré l’aspect parfois très immatériel de l’instrumentation et mêmes des vocalises, pour un jeune groupe qui semble avoir encore beaucoup de nouvelles promesses à tenir. Une belle perspective, dont Skying est pour l’heure le plus bel horizon, mais un horizon à toucher de mains.

(in heepro.wordpress.com, le 25/11/2011)

_______

Voir aussi : Whole New Way

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :