Bleep X Sónar ‘ 2012 Sampler EP

Depuis sa première mouture en 1994, le festival Sónar est sûrement devenu l’un des plus grands rendez-vous de la musique actuelle, et, peut-être même, le plus grand pour ce qui concerne la musique électronique. Trêve de faire des podiums, la qualité intrinsèque de ce festival qui a lieu à Barcelone chaque printemps doit autant à son organisation qu’à l’incroyable éventail des artistes dénichés pour chaque occasion.
Pour preuve, cette année réunissait, entre autres et pour n’en nommer qu’une partie : Flying Lotus, Thundercat, Peaking Lights, Mouse On Mars, John Talabot, Nina Kraviz, Jacques Greene, Daniel Miller, Fatboy Slim, Richie Hawtin, Amon Tobin, James Blake, Nicolas Jaar, Lana Del Rey, Squarepusher, James Murphy, Simian Mobile Disco, Jacques Lu Cont, LA Vampires, DJ Harvey, xxxy, New Order, The Roots, dedmau5, Hot Chip, Metronomy, Die Antwoord, Laurent Garnier, Modeselektor, Blawan, Kode9… Que de beau monde, et cela en seulement 3 jours/2 nuits !!!
On comprend ainsi mieux pourquoi le festival Sónar a désormais des décrochages locaux à São Paulo, Tokyo et Le Cap avec des affiches non moins reluisantes !
Ainsi, le site de téléchargement Bleep proposa-t-il cette semaine, pendant 24 heures, de se procurer librement cette toute petite compilation d’inédits, proposant un échantillon forcément réducteur mais toutefois significatif du niveau de la cuvée 2012.
Premier des quatre titres, « Computer game » d’Amon Tobin, ou tout simplement un inédit du génial Brésilien. En moins de trois minutes, l’univers de cet artiste qui est aux cimes depuis 1997 transparaît.
Thundercat est le deuxième choix pour brièvement illustrer le Sónar 2012 : jazzy à souhait, nous voici dans une nouvelle ambiance, enfumée, au downtempo assumé, comme le sous-entendent les paroles ou tout simplement le titre, explicite, « For love I come ». J’avoue que je verrai bien une collaboration avec D’Angelo. Oui, on peut rêver…
Om Unit se retrouve avec une présence notoire de quasiment six minutes, sur le quart d’heure totale du sampler. Personnellement, il est, des quatre, mon morceau préféré : à la fois parce qu’il est très bon, mais aussi parce que je redécouvre ainsi cet artiste (qui était présent sur Nihon Kizuna).
Enfin, Nightwave3 clôt la compil’ sur une note plutôt classique, je trouve, « For you » étant de la drum’n’bass année 90, très soft, donc très plaisante, mais pas étincelante non plus.

Il est vrai que je me devrais mille fois d’être là-bas ce week-end, un vrai week-end de jeudi à samedi, plutôt que de n’écouter que ce sampler, mais c’est la vie ! Barcelone n’est pas si loin pourtant…

(in heepro.wordpress.com, le 15/06/2012)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :