Air ‘ Le Voyage Dans La Lune

Il n’y a pas si longtemps, je parlais de Moon Safari. En 2012, soit quatorze ans après la sortie du ce premier LP de Air, le duo français rend hommage au grand Georges Méliès, et déterre l’un de ses plus fabuleux métrages : Le Voyage dans la lune.
Ce film date de 1902 (!) et sortit à l’époque en deux versions, noir et blanc ou couleurs, peintes à la main. Distribué alors dans le monde entier, Méliès était évidemment un précurseur du cinématographe, invention française des frères Lumières. Aujourd’hui, qui dit cinéma, dit Hollywood ou Bollywood, mais plus la France.
Retrouvé par un fonds catalan au début des années 90, le film colorisé de 16 minutes sera restauré et attendra finalement 2011 pour que Nicolas Godin et Jean-Benoît Dunckel ne décident de travailler à lui apporter une bande-son originale.
C’est chose faite, avec la sortie cette année en simultanée du film à l’occasion du festival de Cannes, ainsi que celle de l’album de la B.O., qui inclut le DVD du film dans son édition limitée ou avec l’édition vinyle.
Les onze morceaux composés par Air durent au total 32 minutes, soit le double de la durée du film. Il est indispensable, si vous ne regardez pas le film de Méliès, de toujours avoir à l’esprit que cela reste une musique de film, et non un nouvel album du groupe, bien que le disque ne perde en rien à être écouté seul, au contraire. Un peu comme cela fut déjà le cas pour le film de Sofia Coppola The Virgin Suicides, même si les deux œuvres ne sont aucunement comparables. Les plus fainéants pourront se contenter d’aller regarder le clip de Tonight, tonight des Smashing Pumpkins, puisqu’il rend un hommage quelque peu décalé seulement du chef-d’œuvre de Méliès (la pochette de l’album Mellon Collie And The Infinite Sadness également).
S’il y a des pièces très courtes (« Retour sur Terre », « Homme Lune », « Décollage »), l’essentiel des musiques ont des formats plus standard. L’univers de Air est toujours là, au service indéniable de l’œuvre inspiratrice. Sur deux musiques, « Seven stars » puis « Who am I now ? », les paroles sont laissées respectivement à Victoria Legrand (des Beach House) et Au Revoir Simone.
Une très belle collaboration à un siècle de décalage, un hommage sublime à l’un des premiers grands réalisateurs, inventeur (ou découvreur) des effets spéciaux.
Air continue de nous faire voyager dans la nostalgie avec ce nouveau « moon safari ».

(in heepro.wordpress.com, le 29/06/2012)

_______

Voir aussi :

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :