Radiohead ‘ Live At Tramps, New York City

Radiohead {Live At Tramps, New York City}La semaine passée, le site Paste.com a lâché en cadeau un live de Radiohead datant du 1er juin 1995. Bien entendu, il s’agit d’un enregistrement datant de la tournée consécutive à la publication du second album du groupe à l’époque, The Bends, sorti en mars de la même année.
Si le quintet anglais avait un peu fait parler de lui, entre autres grâce au titre « Creep », ce sera bien avec The Bends que Radiohead commencera à être considéré comme un groupe à part, voire déjà un groupe d’exception. Ce qui était très loin d’être le cas avec Pablo Honey seul, malgré « Creep » donc.
Sur ce live à New York, le groupe y interprète fort logiquement des titres de chacun de leurs deux albums. Ainsi, dix des douze morceaux de The Bends sont repris ici, les six autres provenant de Pablo Honey.
N’allez cependant pas vous extasier, ce live n’est pas un aussi grand moment que le seront les concerts qui petit à petit sauront se dispenser davantage de puiser dans leur premier album, pour se focaliser sur le second, voire sur chacun des suivants pour la suite.
Malgré tout, je ne vais pas bouder mon plaisir, de retourner dix-huit ans en arrière. Car je fais partie de ces gens qui entendirent Radiohead pour la première fois à la radio ou sur les chaînes musicales d’abord avec « Creep » puis avec « Just ».
Les meilleurs moments sont indubitablement ceux qui concernent le second album, depuis très souvent mentionné dans les listes des incontournables des années 90, et considéré à très juste titre comme leur premier chef-d’œuvre, ce à quoi j’adhère complètement.
En moins d’une heure, il y a déjà tout ce qu’il faut pour découvrir Radiohead si vous êtes néophyte ou ne connaissez pas encore leurs débuts de carrière, c’est-à-dire ante OK Computer voire ante Kid A. Pour les suiveurs de longue date comme c’est mon cas (officiellement depuis 1997 avec vous devinez quel album…), cela confirme pourquoi j’adorais le groupe, continue d’apprécier The Bends et ignorerai encore longtemps l’existence de Pablo Honey dont le titre-phare même m’ennuie tant.
Un petit Live At Tramps qui est à écouter de toutes façons sans le moindre complexe. Et si vous aimez, achetez The Bends sans attendre!

(in heepro.wordpress.com, le 02/07/2013)

_______

Voir aussi :

       

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :