Battle A Tribe Called Quest / The Low End Theory Vs Midnight Marauders

A Tribe Called Quest {The Low End Theory} Vs A Tribe Called Quest {Midnight Marauders}

Après un succès aussi monstrueux que surprenant avec leur premier album, au titre presque impossible à retenir People’s Instinctive Travels And The Paths Of Rhythm en guise de déclaration d’intentions, le trio A Tribe Called Quest enchaîne dès l’année suivante avec ce qui est devenu l’un des piliers de l’Histoire du rap. Derrière, après deux petites années seulement, leur troisième album confirmera avec le même force l’incroyable leadership du groupe dans un univers qui tend à se « gangstariser ».
Ainsi, en 1991, le deuxième album des trois rappeurs, sobrement intitulé The Low End Theory et pourvu d’une pochette devenue, forcément, un classique, frappera un coup si grand que dès lors leur style mêlant jazz et paroles défiant les codes d’une époque tellement plus crue par ailleurs deviendra un modèle, cependant inimitable. Les moments les plus mémorables sont assurément « Excursions », « Verses from the abstract », « Vibes and stuff » et « What » qui a lui seul suffirait à faire figurer A Tribe Called Quest au Panthéon.
Son successeur, dont la tâche était on l’imagine herculéenne, réussira après deux albums successifs déjà implantés comme des tueries à faire au moins aussi bien. Midnight Marauders reprend toute la verve du groupe, lui balance une dose de mise en scène délirante et emplie de toutes les couleurs possibles (écouter l’intro « Midnight marauders tour guide »). Le chef-d’œuvre du disque demeure incontestablement « Electric relaxation », suivi de près par « Keep it rollin’ », « The chase, part II » et « Sucka nigga ».
Aujourd’hui, après cinq albums en moins de dix ans, tous sortis entre 1990 et 1998, l’héritage du groupe reste focalisé sur ces deux albums, dont les critiques les plus avertis préfèrent le plus souvent le premier, alors que les fans du style enjoué du groupe lui préfèrent son petit frère.
Pour ma part, j’ai énormément de difficulté à trancher : d’abord, parce que j’avais découvert le groupe avec leur dernier album, The Love Movement, qui est toujours mon fétiche. Au-delà de ça, je m’ajoute à une part important des avis sur A Tribe Called Quest : à savoir, que The Low End Theory et Midnight Marauders sont leurs deux sommets, indissociables, se répondant l’un à l’autre. Dès lors, le choix se réduira à un détail : l’aspect volontairement plus froid du premier me fera lui préférer, d’un cheveu, un Midnight Marauders plus haut en couleur.

(in heepro.wordpress.com, le 06/04/2014)

_______

Voir aussi :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :