9 questions à… Soulsavers

Soulsavers_0

Dave Gahan & Rich Machin

_______

 (Read the original English version here)

Soulsavers a toujours été en évolution depuis leur premier album en 2003. Bien qu’ils ont commencé en tant que duo électro, certains pourront en fait croire qu’ils sont un groupe de rock. Avec des invités vocaux et musiciens tels que Mark Lanegan, Mike Patton ou Jason Pierce, ils ne se trompent peut-être pas complètement. Alors quand Dave Gahan a collaboré à The Light The Dead See au lieu de faire un troisième album solo, Soulsavers ne faisaient que confirmer qu’ils étaient déjà quelque chose d’énorme.

Rich Machin nous en dit plus sur lui et son groupe, lequel va publier un tout nouvel album studio l’an prochain, espérons avec quelques surprises.

_______

Heepro : En 2006, le livre 1001 albums qu’il faut avoir écoutés dans sa vie était publié, avec de nombreux albums, artistes ou groupes manquants. Quels seraient vos choix d’albums, artistes ou groupes que vous pensez que tout le monde devrait avoir écoutés au moins une fois dans sa vie ?

Rich Machin :  Je ne connais pas bien la liste, mais pour moi les moins évidents, sans ordre particulier, seraient :
Spain – ‘The Blue Moods Of Spain,
Dustin O’Halloran – ‘Piano Solos vol 1’,
Alice Coltrane – ‘Journey in Satchidananda,
Mark Lanegan – ‘Whiskey For The Holy Ghost’,
David Crosby – ‘If I Could Only Remember my Name,
Aphex Twin – ‘Selected Ambient Works vol II,
The Staple Singers – ‘Great Day’ (ou n’importe quelle compilation de la période pré-Stax),
The Stooges – ‘Funhouse’.

Soulsavers_4

Mark Lanegan & Rich

H : Quels artistes, groupes ou chansons, albums ou genres vous ont inspiré ou vous inspirent aujourd’hui ?

RM : Jimi Hendrix sera toujours tout en haut de cette liste. C’est peut-être un choix totalement évident, je sais. Je me souviens encore où j’étais la toute première fois que je l’ai entendu quand j’étais enfant et penser « putain, c’était quoi ça » et aller ensuite acheter la cassette ‘Best of’ au WHSmith le lendemain avec les économies de mon argent de poche. Ça fait près de 30 ans que je l’écoute depuis ce jour-là et je ne m’en suis jamais lassé et j’entends encore de nouvelles petites choses que je n’avais jamais remarquées avant.

Jimi Hendrix

Jimi Hendrix

Il y a d’autres artistes évidents comme Ennio Morricone, Captain Beefheart, John Coltrane, Ray Charles, Arvo Part, Chet Baker et John Lee Hooker qui ne demandent aucune véritable explication.

Et je dois absolument mentionner DJ Shadow pour ‘Endtroducing’ et les premiers singles juste avant ce disque. Ça a véritablement changé la donne pour moi car il m’a ouvert l’esprit sur le fait que tu pouvais faire de la musique et des disques toi-même, chez toi, avec seulement un équipement de base. Tu n’avais pas besoin d’un tas d’argent ou d’un contrat de disque. Sans avoir entendu cet album, je n’aurais même jamais commencé à faire de la musique. C’est aussi un disque incroyable, je l’ai à nouveau écouté il y a quelques semaines pour la première fois depuis un moment et il est toujours aussi génial. Je n’ai pas suivi ce qu’il a fait après ce disque, mais celui-là a changé ma vie.

DJ Shadow {Endtroducing}

‘Endtroducing’ full cover

H : Quels livres, films avez-vous aimé lire, voir et ont pu vous inspirer ou influencer dans votre vie ?

RM : Pour les livres, je dirais évidemment Cormac McCarthy ‘De Si Jolis Chevaux’ et ‘Méridien De Sang’. Giuseppe Tomasi Di Lampedusa ‘Le Guépard’. Harry Crews ‘Le Chanteur De Gospel’ et ‘Le Roi Du K.O’. Bulgakov ‘Le Maître Et Marguerite’. John Kennedy Toole ‘La Conjuration Des Imbéciles’. Les œuvres de Edgar Allan Poe et William Blake aussi.

Pour les films, je dirais tous ceux de Sergio Leone ont de loin le plus d’influence, j’adore comme ils sont visuellement. Un paquet de films de Hitchcock aussi, ‘Sueurs Froides’, ‘L’Homme Qui En Savait Trop’, ‘Fenêtre Sur Cour’, ‘L’Inconnu Du Nord-Express’… je pourrais continuer. ‘Blade Runner’, ‘La Ballade Sauvage’…

Si cependant nous ne parlons pas que d’influence, j’apprécie vraiment les grands navets du samedi soir à la télé comme ‘French Connection’, ‘Rollerball’, ‘L’Evadé D’Alcatraz’, ‘Josey Wales Hors-La-Loi’ ou ’48 Heures’ et quelques films plus récents comme ‘Animal Kingdom’, ‘The Machinist’, ‘There Will Be Blood’, ‘Memento’ et ‘Nebraska’.

Dave & Rich

Dave & Rich

H : Quels artistes d’aujourd’hui (littérature, cinéma, peinture, etc.) vous influencent ?

RM : Littérature – Cormac McCarthy, William Gay et Nick Tosches.

Cinéma – Paul Thomas Anderson, David Lynch, Lars Von Trier, Jim Jarmusch et les frères Coen.

Les arts visuels – Pour les artistes vivants… oh là, c’est vraiment dur. Je dirais que Bruce Davidson, Robert Frank et Don McCullin sont peut-être les seuls qui me viennent à l’esprit.

Même des gens comme Henri Cartier-Bresson et Joseph Cornell qui furent d’incroyables inspirations sont décédés ces années passées. Mes goûts en art visuel ont complètement changé pendant ces toutes dernières années. Quand j’étais adolescent et à un peu plus de 20 ans, j’adorais le graffiti et l’art moderne. Maintenant j’y trouve très peu d’intérêt. Et je n’en tire certainement aucune inspiration. Maintenant j’adore vraiment les travaux plus anciens d’artistes comme Le Caravage, Michel-Ange et Goya. Je n’aurais jamais cru être intéressé par l’art de la Renaissance et le Baroque alors que j’étais plus jeune.

 

H : Quel pays, ville ou endroit du monde est essentiel pour vous ?

RM : Big Sur dans le nord de la Californie. C’est tout simplement magnifique. Il y a tout, des montagnes vertes, un bel océan. Tu ne peux pas ne pas tomber amoureux de l’endroit. L’envergure de tout ça est vraiment inspirante.

Rich & Mark

Rich & Mark

H : Quelle musique avez-vous écoutée récemment ?

RM : James Holden – ‘The Inheritors’. J’ai été vraiment long à la détente sur celui-là l’an passé, mais quelqu’un me l’a offert pour Nöel et c’est l’un des meilleurs nouveaux disques que j’ai entendu depuis longtemps.

Je me suis finalement décidé hier à mettre le disque de Deafheaven – ‘Sunbather’ dans la voiture pour l’écouter. C’était super.

Ensuite un paquet de trucs électroniques très intéressants, The Fun Years – ‘Baby It’s Cold Inside’, Deaf Center – ‘Owl Splinters’, Andy Stott, Lussuria, Stars Of The Lid, GAS et William Basinski.

J’aime vraiment bien le nouveau disque de Gallon Drunk.

Et puis réécouter un paquet d’albums de Six Organs of Admittance et Max Richter aussi.

H : Dans tout votre œuvre, quel album ou chanson aimeriez-vous mentionner en particulier ?

RM : Eh bien, probablement les démos pour notre nouveau disque sur lequel nous sommes en train de travailler. Je préfèrerais toujours avoir plutôt à l’esprit ce que je vais faire après ou continuer que de repenser à des choses que j’ai faites dans le passé. J’ai très peu de temps pour la nostalgie.

Rich & Dave

Rich & Dave

H : Considerez-vous The Light The Dead See, avec Dave Gahan interprétant dix des douze chansons, un tournant dans la carrière de Soulsavers ? Pourquoi (non) ?

RM : Je crois que oui. C’était la fin d’un chapitre. Je pense que c’était le moment où nous étions revenu au point où nous avions commencé. Notre premier disque était intégralement programmé sans aucun instrument live du tout, et ensuite avec chaque disque nous avons appris davantage du précédent et intégré plus d’instruments véritables ou live dans chaque. Ceci est arrivé à sa fin avec ‘The Light The dead See’ qui était à 100% de l’instrumentation live sans aucune programmation. Complétant ainsi le cercle. Maintenant je me sens plus à l’aise pour aller de l’avant, nous pouvons faire ce que nous voulons, comme nous le voulons, en programmant ou en live.

H : J’ai choisi la dernière phrase de la préface du Portrait de Dorian Gray d’Oscar Wilde ‘‘Tout art est complètement inutile’’ pour ma page d’accueil. Que pensez-vous de sa signification aujourd’hui ?

RM : Eh bien, moi, je ne suis pas vraiment d’accord. Après la famille et les amis, je trouve que l’art (musique, film, littérature, photographie ou peinture) m’apporte plus de joie que tout le reste.

Comment le bonheur pourrait-il être inutile ?

Je suis plus Pablo Picasso « L’art lave notre âme de la poussière du quotidien ».

_______

Entretien avec Rich Machin in heepro.wordpress.com, Août 2014

www.thesoulsavers.com

Lire The Light The Dead See

_______

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :