Lana Del Rey ‘ Ultraviolence

Lana Del Rey {Ultraviolence}Enfin !
Je ne reviendrai plus sur mon extrême déception quand Born To Die arriva… Heureusement qu’un certain DJ américain, Terry Urban, eut la bonne idée de mixer avec des titres de Notorious B.I.G. car c’est, encore jusqu’à il y a peu, le seul moyen pour moyen d’écouter Lana Del Rey. Car Paradise ne fut pas une solution, avec, de plus, son visuel tout aussi décevant que celui de l’album dont il se voulait un appendice inéluctable, une expansion naturelle. Dans ce sens, ce fut réussi. C’est-à-dire, encore loupé !
Le deuxième opus de la belle révolutionnera inévitablement ce constat amer, que je ne suis pas le seul à avoir fait. Résultat : je passerai à côté de la sortie de Ultraviolence, dont je n’espérais tellement rien, malgré son visuel qui, enfin !, me semblait refléter ce que je pensais avoir décelé chez Lana Del Rey.
Le succès critique immense pour Ultraviolence vient de me faire changer d’avis, et hop, le saut dans l’univers nouveau de l’Américaine est fait.
Je vais prendre le temps de digérer tout ça, oublier mes préjugés et déceptions premières pour, peut-être, revenir à mes amours premières quand j’augurai le meilleur pour l’artiste que tout le monde connaît. Avec, déjà, un énorme coup de cœur pour « West coast ».
Le noir et blanc va si bien à la voix de Lana Del Rey…

(in heepro.wordpress.com, le 22/12/2012)

_______

Voir aussi :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :