Dave Gahan & Soulsavers ‘ Angels & Ghosts

Dave Gahan & Soulsavers {Angels & Ghosts}Pour introduire cette nouvelle sortie, il faut remonter légèrement le temps. La dernière fois, Martin Gore et Dave Gahan avaient respectivement travaillé et publié en dehors de leur groupe. Le premier avec Vince Clarke sous le pseudo VCMG et un Ssss superbe. Le second, avec Soulsavers, le groupe anglais ayant pris l’habitude d’inviter des chanteurs sur leurs albums et qui, pour cette occasion, ont carrément reçu la seule et unique participation du leader de Depeche Mode. Voici donc la suite de ces aventures, mais sous d’autres horizons.
En effet, The Light The Dead See était bel et bien un album de Soulsavers, et Gahan était un invité, certes, sur dix des douze morceaux dont il avait écrit les paroles, mais un invité seulement. Il faut, en effet, ouvrir le livret du CD pour voir les premières mentions de la présence de Dave Gahan sur l’album (je ne compte pas les stickers ajoutés sur la pochette, mais ne les oublie pas pour autant !).
Aujourd’hui, trois ans plus tard, la deuxième page de ce livre semble différente. Oui, de suite, on se prend en pleine figure l’importance de Gahan sur Angels & Ghosts. Soulsavers se voit littéralement reléguer en seconde position, et l’illustration est bien celle de Gahan. S’agit-il d’un solo de ce dernier ? Quelle aura été la place de Soulsavers, et plus exactement de son seul homme apparent Rich Machin ? Difficile à dire, car peut-être ces détails sont-ils seulement le résultat de la volonté de la maison de disques… dans tous les cas, Angels & Ghosts se vendra assurément plus que The Light The Dead See, quand bien même le premier serait meilleur (pour ce dernier point, on le saura avec le temps).
Donc, plus que jamais, ce nouvel album doit être écouté comme une collaboration, et non un solo de Gahan ni un nouvel opus de Soulsavers. Personnellement, je trouve que cela s’entend effectivement. Tel un monstre à deux têtes. La symbiose sera-t-elle efficace artistiquement ?
Mes premières écoutes sont quoi qu’il en soit moins aisées que ne le furent celle de The Light The Dead See. De plus, il n’y a que neuf morceaux sur lesquels s’accrocher.
Dans tous les cas, il faut laisser du temps aux chansons, chose que je vais faire. Mais en aurais-je le temps ? Car, et c’est une belle surprise, en décembre, sortira un second disque de Soulsavers (i.e. sans Gahan), intitulé Kubrick. À moins que les deux aient quelques liens permettant de décupler notre plaisir. Tiens, je commence à me rendre compte qu’il y a peut-être une petit quelque chose à la musique de film sur Angels & Ghosts, non ?
Si Dave Gahan n’a plus besoin qu’on parle de lui ou de son groupe culte, espérons que nombreux seront les découvreurs de Soulsavers.

(in heepro.wordpress.com, le 23/10/2015)

_______

Voir aussi :

Soulsavers_0

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :