Air ‘ Twentyears

Air {Twentyears}Le premier single de Air est sorti en novembre 1995. Il s’agissait de « Modular mix », que l’on peut retrouver très facilement sur Premiers Symptomes. Depuis, 20 années se sont écoulées, au cours desquelles le chemin aura finalement été plutôt aisé au vu du succès commercial et critique que le duo français reçu tout de suite, en particulier à la sortie de leur premier album studio en 1998. Il semble assez logique d’avoir voulu retracer un tel parcours, avec près d’une dizaine d’albums réalisés finalement en bien peu de temps.

À l’exception de City Reading (Tre Storie Western), album réalisé en collaboration avec l’écrivain italien Alessandro Baricco et qui est plutôt une lecture mise en musique, tous les albums des deux français sont représentés de façon chronologique mais en progressant et croisant les titres d’un album à l’autre. Cela évite d’avoir l’impression d’écouter les albums dans l’ordre de façon condensée. Même Music For Museum, album sorti uniquement en édition vinyle limitée en 2014, n’a pas été oublié. Même l’EP Premiers Symptomes se voit remémoré grâce à un extrait placé en dernière partie. Tout cela pour dire qu’il serait bien difficile de se plaindre avec 17 titres de la carrière de Air sur un disque. Au cas où, les bandes originales sont bel et bien présentes également, que ce soit avec Le Voyage Dans La Lune (d’après le film de Georges Méliès) ou The Virgin Suicides pour le film de Sofia Coppola.

D’autant plus qu’un second, qui est le véritable attrait pour moi, possédant déjà tous les albums du groupe. Il s’agit en tout de 14 morceaux, qui sont autant d’inédits, faces-b, titres bonus de leurs albums ou versions live. Parmi eux, une collaboration avec Charlotte Gainsbourg et Jarvis Cocker (résultat des sessions de Pocket Symphony) ainsi qu’une reprise de Françoise Hardy qui remonte quant à elel à l’EP Sexy Boy

Enfin, pour les fans inconditionnels, la version deluxe inclut en plus le best of en double vinyle ainsi qu’un troisième CD de remixes. Entre autres, on y retrouve placés chronologiquement Neneh Cherry, Depeche Mode, David Bowie, Beck ou encore MGMT revus par la paire formée par Nicolas Godin et Jean-Benoît Dunckel.

J’attends le nouvel album, mais grâce à Twentyears je peux ajouté que je l’attendrai désormais patiemment. Enfin, peut-être que justement je vais devenir encore plus impatient.


(in heepro.wordpress.com, le 10/06/2016)

_______

Voir aussi :

Air {Music For Museum}

Nicolas Godin {Contrepoint}

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :