Ernest Hood ‘ Neighborhoods

Ernest Hood ' Neighborhoods« It hardly matters in which neighborhood you sprouted. »

Neighborhoods avait initialement été publié en 1975 et, c’est grâce au label new-yorkais Freedom To Spend qui lui a offert il y a quelques mois un magnifique nouveau souffle que je le découvre – encore une fois pour moi, sorti de nulle part.

Alors qu’il avait débuté sa carrière dans le jazz, Ernest Hood se mit peu à peu à intégrer des field recordings à ses compositions, avant de presque exclusivement s’y consacrer. Et s’il faut assurément se faire au style de l’album, Neighborhoods s’avère très rapidement être un voyage cinématographique et social qui émerveille littéralement ! Un peu à la Nicolas Jaar, mais 36 ans avant Space Is Only Noise.

Plus exactement, on se sent immergés dans une ambiance tout à fait 70’s, entre série de l’époque et ambiance de nature, de parcs, de jeux dans la rue, etc. D’ailleurs, ce n’est pas un hasard si l’album est sous-titulé Memories Of Times Past – Musical Pictures Composed By Ernest Hood. Dans les années 2020’s, ce genre d’albums devraient de plus en plus devenir une nécessité pour chacun, dans un univers tellement empressé, bruyant et, parfois même, chaotique.

En tout cas, vive la nostalgie !

(in heepro.wordpress.com, le 27/01/2020)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :