Juanes ‘ Mis Planes Son Amarte

Juanes {Mis Planes Son Amarte}J’avais découvert Juanes en 2002, lors d’une soirée organisée par des amis, à Valence, en Espagne. Ce ne sera que lors de l’été suivant, en 2003, que je commençai à apprécier sa musique. Aujourd’hui, j’avoue que jamais, il y a quinze ans, j’aurais cru ni continuer à écouter cet artiste ni que ce dernier continuerait d’avoir autant de succès et, surtout, autant de crédibilité.

Donc, voici encore un septième album studio pour la star planétaire Juanes ! En effet, le Colombien n’a pas perdu une once de prestige depuis ses débuts, et cela tout particulièrement depuis son premier succès international avec son second album studio en 2002, Un Día Normal. En France, comme dans d’autres pays non-hispanophones, c’est le suivant, Mi Sangre, qui ouvrit enfin les portes à Juanes, alors même qu’il n’utilise pas l’anglais.

En 2017, tout comme lors de la sortie du précédent Loco De Amor, ou de P.A.R.C.E. avant lui, il est évident que Juanes reste plus que jamais attendu au tournant, tant la musique qu’il fait semble ne pas pouvoir évoluer en elle-même. Et malgré tout, à chaque nouvel album, c’est la claque : Juanes fait du Juanes, mais réussit sans cesse à se renouveler sans pour autant se renier, loin de là. Les thématiques abordées dans Mis Planes Son Amarte demeurent sensiblement les mêmes, de l’amour à la guerre… et frappent ainsi à chaque fois dans le mille sans jamais lasser. Ici, on l’aura compris, l’amour tient une place encore plus centrale qu’à son habitude.

Avec Mis Planes Son Amarte, Juanes entre dans le cercle très fermé de ces artistes qui ont créé une œuvre à la fois musicale et visuelle : en somme, un film musical ou un album visuel. Si l’album dure près de quarante minutes, le film pousse le plaisir à une heure. Hormi les deux duos, avec ses compatriotes Fonseca et Kali Uchis (l’Américaine-Colombienne figure également sur Humanz de Gorillaz) respectivement sur « Alguna vez » et « El ratico », il est un élément notable : pour la toute première fois, Juanes chante non pas en espagnol mais en anglais sur « Goodbye for now ». Par ailleurs, Juanes a enregistré son album en Colombie, dans sa Medellín natal.

Quant au film, il a été en grande partie tourné au Mexique et en Colombie, ainsi qu’à Los Ángeles et Miami. Inutile de préciser, en plus d’avoir été surpris en apprenant un mois exactement après sa sortie que Juanes avait publié un nouveau disque, que le film est véritablement captivant. Non pas qu’il s’agisse de « cinéma » ; néanmoins, les douze chansons et musiques sont incroyablement mises en valeur par le scénario (certes classique) et les acteurs, dont l’inévitable Juanes qui interprète le rôle de Javier, à la recherche d’une mystérieuse femme…

Certains critiques disent qu’il s’agit là de son meilleur album, mais on le lit souvent concernant un nouveau disque. Mais… et si c’était vrai pour Mis Planes Son Amarte ?

PS Oui, il y a bien un tout petit jeu de mots entre « a Marte » et « amarte »…

(in heepro.wordpress.com, le 30/06/2017)

_______

Voir aussi :

Juanes {Loco De Amor}

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :