Wild Beasts ‘ Boy King

Wild Beasts {Boy King}Cinquième album pour le quatuor anglais, Boy King a la lourde tâche de succéder à trois albums qui ont chacun plu pour différentes raisons, des raisons que l’on peut néanmoins synthétiser rapidement : une musicalité sans faille ni compromis, mise en exergue par deux chanteurs radicalement opposés mais qui se complètent tout autant.

Après mes premières écoutes des singles publiés avant l’album et, surtout, après avoir découvert les dix titres de Boy King, je dois dire que je reste surpris, à mi-chemin entre enthousiasme et déception. Bien sûr, l’attente était grande chez moi. J’avais découvert le groupe avec le troisième album, Smother. Ensuite, j’avais profité de la sortie du disque suivant, Present Tense, pour découvrir leurs deux premiers albums, tout deux très bien accueillis, en particulier le second, Two Dancers. À ce jour, je ne sais pas trop si faire un classement de ses trois albums serait utile ou pertinent : ils ont tous les trois leurs qualités et se complètent parfaitement

Donc, la tâche tout sauf aisée pour Boy King résidait assez simplement dans la possibilité qu’avait ou qu’aurait Wild Beasts de réussir un autre, un quatrième très grand disque d’affilée. Personnellement, j’avais été un peu déçu par ma découverte de Present Tense, avant d’en percer les joyaux. Pour autant, je pressens déjà que Boy King aura du mal à les talonner. Mais j’espère aussi me tromper, donc ne donnerait pas d’avis prématuré sur les dix titres de Boy King et attendrait patiemment la fin de l’année pour voir ce qu’il en est.

Connaissant la musique, être déçu par les premières écoutes est souvent une bonne chose. On verra. D’autant plus que la déception semble provenir d’une trop grande espérance… Il s’agit aussi d’être juste ; n’espérons pas (jamais) un meilleur album que le précédent, un simple bon album, aussi bon ou presque que les précédents est déjà très appréciable.

Pour info, la version vinyle deluxe ajoute deux titres bonus, qui figure tout simplement sur le CD japonais. Sinon, une version « améliorée » termine le disque par une piste supplémentaire intitulée « Boy King trash »… Mouais, j’aimerais tellement être japonais, moi, des fois.

(in heepro.wordpress.com, le 30/08/2016)

_

Voir aussi :

Wild Beasts {Present Tense}

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :